les IM pour vous

Les Intelligences Multiples

C’est dans les années 1980 qu’Howard Gardner élabore sa théorie sur les Intelligences Multiples.

Presque quatre-vingts ans après la création des premiers tests d’intelligence, un psychologue de Harvard, Howard Gardner, conteste l’idée de réduire l’intelligence au simple quotient intellectuel. Alléguant que notre culture définit trop étroitement l’intelligence, il propose dans son livre Frames of Mind (1983) [Les formes de  l’intelligence, Édition Odile Jacob, Paris, 1997] l’existence d’au moins
huit intelligences de base. Dans sa théorie des intelligences multiples (théorie des IM), Gardner cherche à élargir la portée du potentiel humain au-delà des limites (compétences linguistiques et mathématiques) érigées par le QI. Il remet sérieusement en question la validité d’une méthode qui détermine l’intelligence d’une
personne en isolant celle-ci de son environnement naturel d’apprentissage et en lui demandant d’exécuter des tâches isolées qu’elle n’a jamais eu à faire, et qu’elle ne fera probablement jamais par la suite. Selon Gardner, l’intelligence porte davantage sur la capacité de résoudre des problèmes ou de créer des produits, dans un cadre naturel et enrichissant. À son avis, l’intelligence humaine comprend trois composantes :

  • une série d’habiletés qui permet à l’individu de résoudre les problèmes réels qu’il rencontre dans sa vie;
  • l’habileté de produire quelque chose ou d’offrir un service qui a de la valeur dans sa propre culture;
  • une capacité de trouver ou de faire ressortir des situations problèmes qui permettent à des individus d’acquérir un nouveau savoir.

Sa théorie est une façon plurielle de comprendre l’intelligence. Les percées récentes en science cognitive, en psychologie du développement et en neurosciences suggèrent que le niveau d’intelligence de chaque personne est constitué de facultés autonomes qui travaillent individuellement ou de concert avec
les autres facultés.

Cette théorie a des répercussions essentielles dans le domaine des apprentissages scolaires ou apprendre est une finalité (réussir, produire un résultat) et non un processus (démarches et stratégies d’apprentissage).

Qu’il s’agisse du domaine des apprentissages scolaires ou du vaste domaine qu’est l’Estime de Soi, s’appuyer sur les intelligences multiples de l’enfant c’est utiliser ses points forts pour pallier à ses points faibles. Mais quels sont les points forts et les points faibles de l’enfant ?

Pour le savoir, je propose de réaliser un Bilan des Intelligences Multiples. C’est une véritable « photo instantanée » du niveau de développement de chaque intelligence.

A quoi ça sert ?
Ce bilan n’a pas de valeur médicale, certes, mais sa valeur reste essentielle car :

  • l’enfant est regardé tel qu’il est en fonction de son profil d’intelligence à l’instant T
  • l’enseignant, les parents, vont pouvoir s’appuyer sur les intelligences « fortes » pour pallier les intelligences en retrait.
  • l’enfant comprend ses limites, les accepte et s’en sert pour avancer (au lieu d’entretenir la petite voix intérieure de l’échec).

Comment ça marche ?

un premier rendez-vous pour faire le point sur la situation de l’enfant et procéder au test (environ 1h30 )
un temps d’analyse (compter 1 semaine de délai)
un second rendez-vous par Skype pour les résultats communiqués par mail ou par courrier. Les résultats aux parents s’accompagnent de proposition d’activités ou de jeux pour soutenir les intelligences en retrait afin de les stimuler si nécessaire.

Combien ça coûte ?

Pour les adhérents de l’association 1 bilan (pour 1 enfant) est inclus dans le tarif de l’adhésion familiale annuelle (25,00€ pour une année de date à date).

Un bilan coûte 35€. Il est réalisable à domicile (frais de déplacement facturés en supplément selon le barème fiscale en vigueur).

Ce bilan est le préalable à tout accompagnement de l’enfant et de l’adolescent dans le cadre des activités proposées par l’association.

Pour réaliser un bilan merci de prendre rendez-vous ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>